vendredi 8 octobre 2010

THE break de batterie



Comme tout un chacun, je vieillis. Et les artistes que je détestais il y a encore quelques années m'apparaissent beaucoup plus intéressants.
C'est le cas de Phil Collins. Depuis quelques jours j'écoute son premier album "Face Value", composé lors de son divorce.
Voici un moment de bonheur de 30 secondes.

2 commentaires:

  1. Bonjour
    J'ai vu Genesis en 74,75 et 76 apres j'ai plus trop aimé. Je te conseille the lamb lies down on broadway et ecoute bien Phil. Un grand batteur de l'ecole Buddy Rich
    Bien a Toi pour ma part je vais Robert Plant le dimanche 24

    RépondreSupprimer
  2. Je suis fan, j'aime l'oublier un temps pour le retrouver, le plaisir est encore plus grand.

    RépondreSupprimer