jeudi 26 août 2010

D'Arcy


J'avais connu S sur adopteunmec. L'une de mes premières rencontres. L'une des plus belles aussi. C'était en juin de l'année dernière. Nous nous étions fréquentés durant quelques semaines. Elle avait des origines italiennes mais ressemblait à une anglaise tant sa chevelure était rousse, sa peau laiteuse et ses yeux bleus. Nous avons arrêté de nous voir il y a à peu près un an. Je ne pensais plus à elle jusqu'à ce que je tape son nom tout à l'heure dans Google, et que j'apprenne son décès le 6 juin dernier.
Je pense à sa famille, ses amis et ses collègues. Tu vas me manquer D'Arcy.

5 commentaires:

  1. oh purée... mais ça a du te faire un sacré choc quand même...
    ça nous fait renvoie à internet et à ces accès d'infos qu'on avait pas avant..
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve bizarre que
    1/ tu penses à des gens (ses collègues, sa famille...) que tu ne connaissais pas (?) (enfin, je suppose)
    2/ Que tu attendes qu'elle meure pour te rendre compte qu'elle va te manquer alors que tu ne l'as pas vue depuis un an.

    Je force un peu le trait, bien sûr. Tu n'as pas « attendu qu'elle meure » et le fait que tu la googlelises prouve que tu penses à elle.
    Je trouve décalé la façon dont tu exprimes (très conventionnellement) la peine que tu ressens par rapport à ce que fut ta relation avec elle.

    RépondreSupprimer
  3. CUI, penser à ses collègues s'appelle de la compassion. Quant à la récente googlisation, c'était pour des raisons professionnelles.

    RépondreSupprimer
  4. On a du mal, en voyant cette photo, à ingérer le sens du billet ...
    Bien à vous

    RépondreSupprimer