dimanche 8 août 2010

Adopteunnain


Ayant retrouvé mon mojo il y a quelques semaines de cela, Adopteunnain m'a permis de faire quelques rencontres fort sympathiques. Enfin, quand je dis sympathiques, j'me comprends.
La première était superbe : une belle brune pulpeuse, avec de l'humour et une sacrée descente. Au bout de cinq jours à nous fréquenter, elle m'a solennellement déclaré : "j'angoisse". Ah OK. Depuis, elle angoisse sans moi et c'est tout aussi bien.
La seconde était tout aussi superbe. Mais une sacrée tendance à picoler seule (hum) et à déprimer. Au bout d'un mois elle m'a dit "mais je ne me vois pas avec toi". Très bien moi non plus, mais je ne savais pas comment te le dire. Décidément, les femmes sont nettement plus courageuses que moi. Merci :D
La troisième, avec laquelle il ne s'est rien passé, m'a soudainement demandé, entre deux sushis, combien mesurait mon zgègue. Ça m'a décontenancé. Depuis, elle est retournée vivre d'autres aventures avec un vampire (elle était fan de Twilight).
Depuis, mon mojo est toujours là, et c'est l'essentiel.

3 commentaires:

  1. des fois je me dit qu'être un homme hétérosexuel de nos jours, c'est héroïque!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Betty de ton soutien. Tu as malheureusement raison...

    RépondreSupprimer
  3. Pas mieux que Betty !
    Mais, comment dire... ça fait un peu plus de 15 ans que je fais cette réflexion aux mecs.
    Non sans une petite pointe de sadisme.
    B

    RépondreSupprimer