jeudi 26 août 2010

D'Arcy


J'avais connu S sur adopteunmec. L'une de mes premières rencontres. L'une des plus belles aussi. C'était en juin de l'année dernière. Nous nous étions fréquentés durant quelques semaines. Elle avait des origines italiennes mais ressemblait à une anglaise tant sa chevelure était rousse, sa peau laiteuse et ses yeux bleus. Nous avons arrêté de nous voir il y a à peu près un an. Je ne pensais plus à elle jusqu'à ce que je tape son nom tout à l'heure dans Google, et que j'apprenne son décès le 6 juin dernier.
Je pense à sa famille, ses amis et ses collègues. Tu vas me manquer D'Arcy.

dimanche 8 août 2010

Shadows in the rain (live)



Tiré du docu 'Police around the world'n que j'ai du louer au moins 10000 fois en VHS à l'époque, voici la plus grande version de Shadows in the rain jamais interprétée par Police.
Si je me souviens bien, elle est tirée d'un concert de janvier 81 aux USA (LA ou NY). Malheureusement, je n'ai jamais réussi à me procurer le bootleg :-(

The Police - I Can't Stand Losing You



C'est fou comme des petites choses stupides peuvent me donner des frissons. Voir Stewart Copeland, mon idole, manger une pastèque tout en continuant à jouer d'une seule main suffit à rendre ce dimanche encore plus cool. La méga classe internationale.

Adopteunnain


Ayant retrouvé mon mojo il y a quelques semaines de cela, Adopteunnain m'a permis de faire quelques rencontres fort sympathiques. Enfin, quand je dis sympathiques, j'me comprends.
La première était superbe : une belle brune pulpeuse, avec de l'humour et une sacrée descente. Au bout de cinq jours à nous fréquenter, elle m'a solennellement déclaré : "j'angoisse". Ah OK. Depuis, elle angoisse sans moi et c'est tout aussi bien.
La seconde était tout aussi superbe. Mais une sacrée tendance à picoler seule (hum) et à déprimer. Au bout d'un mois elle m'a dit "mais je ne me vois pas avec toi". Très bien moi non plus, mais je ne savais pas comment te le dire. Décidément, les femmes sont nettement plus courageuses que moi. Merci :D
La troisième, avec laquelle il ne s'est rien passé, m'a soudainement demandé, entre deux sushis, combien mesurait mon zgègue. Ça m'a décontenancé. Depuis, elle est retournée vivre d'autres aventures avec un vampire (elle était fan de Twilight).
Depuis, mon mojo est toujours là, et c'est l'essentiel.