lundi 28 décembre 2009

King of Glande


Si je ne suis pas fan de Noël et de sa vague de consommation excessive, j'adore, en revanche, la trève des confiseurs. Elle correspond généralement à une bonne période de glande pour moi. Et vous savez quoi ? Cette année encore je n'en branle pas une ! Et c'est boooooon !!!!!
Allez, amusez-vous bien et ne buvez pas trop le 31 !!!

Laurent

lundi 21 décembre 2009

Fier... pas fier

Cette année, j'ai été très fier de :
- quitter mon job et de m'être lancé dans la création d'entreprise
- exploser mon prévisionnel de ventes
- garder la confiance de mes clients
- avoir tiré les cheveux de quelques nanas qui ne méritaient que ça (et qui en redemandaient en plus)
- savoir que ma mère a retrouvé du boulot (maman, t'es la meilleure !!!)
- voir le TFC finir 4e du championnat de France de foot 2008/2009
- avoir ressenti battre mon coeur, même si ce ne fut que très passager
- m'assumer tel que je suis, enfin !
- trouver attirante une fille qui n'avait pas de seins
- réussir à jouer le 'Purdie Shuffle' à la batterie
- retrouver mon pote Mathieu, 25 ans après, grâce à Facebook

A l'inverse, moins glorieux cette année:
- ne pas être très sociable en groupe
- avoir gueulé sur mes clients qui me faisaient chier
- m'être fait éjecter de la vie d'une vieille amie
- rôter en public et lâchement accuser les autres de l'avoir fait
- n'avoir toujours pas rencontré Eva Green au parc Monceau (putain t'es où ????)
- avoir trouvé que Toto et Steely Dan ne sont pas de si mauvais groupes
- n'avoir lu que douze livres cette année (dont l'autobio des Tones et de Led Zep)
- vivre avec 51% de mes revenus d'ancien salarié
- être toujours aussi emmerdant dans les soirées lorsque j'ai trop bu

Et vous ? Cette année 2009 ?

jeudi 17 décembre 2009

Google analytics

L'homme de marketing que je suis ne pouvait pas rester insensible aux demandes de Msieur Poireau relatives à l'erradication d'123 compteur. J'ai donc "installé" Google Analytics pour votre confort chers lecteurs.

Minables, tout simplement

Cela faisait 25 ans que je les suivais. 25 ans que je vibrais quand ils étaient en coupe d'europe, que je pleurais quand ils faisaient l'ascenseur L1/L2. Une relation assez bizarre, entre haine et amour. Mais depuis hier soir, et ce triste match de Bruges, j'ai décidé de tirer un trait sur le club de mon coeur, le Téfécé.
Ceux qui n'aiment pas le foot trouveront ce post ridicule. Ceux qui sont supporters comprendront que lâcher son club, c'est comme quitter quelqu'un qu'on a aimé.
Avec rancune, cher TFC.

vendredi 11 décembre 2009

Good day


Aujourd'hui fut une belle journée : des devis à faire en pagaille, une visite ce soir à mes filleuls, des news des gens que j'aime et ma mère qui a trouvé un boulot. Finalement, la vie est simple. Je l'ai toujours su, mais parfois, elle se charge de me le rappeler comme aujourd'hui ! Sinon, à part ça, je vais manger de la joue de porc ce soir.

PS : Msieur Poireau, malgré mon piètre niveau en informatique, j'essaie de régler ce problème d'123 compteur machin, promis !

lundi 7 décembre 2009

Quatre boules de cuir


Je suis toulousain, et comme tout bon toulousain, j'adore Nougaro. Ma chanson préférée est de très loin Cécile ma fille. Il me rappelle une des ex femmes de ma vie. Mais aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de "quatre boules de cuir".
Cette version live (Olympia 95 je crois) est sensationnelle : écoutez la batterie. Les coups de caisse claire qui résonnent avec le "Boooxe". Cette manière de jouer jazzy et assez lourde (limite grunge). Et le vieux qui déchire avec son accent toulousain qui me manque tant. Je l'imagine en petit taureau sautant sur la scène, micro à la main. Putain con, c'est con que tu sois mort Claude con.
PS : la playlist spotify est partagée ; je vous invite à l'enrichir de chansons françaises que vous aimez.

mardi 1 décembre 2009

HIV

Une bloggueuse concupiscente m'a rappelé que c'était aujourd'hui la journée mondiale du SIDA. Merci à elle. Perso, j'ai fait un test en août dernier et même si je n'avais aucune raison de m'en faire, j'ai flippé ma race en ouvrant la petite enveloppe. Faut dire que j'avais fait ce test suite à une aventure sans lendemain avec une certaine Nadine, qui vivait à la campagne. Elle vivait près d'Auxerre en Bourgogne. C'était une très belle poule. Nous avons tout de suite eu un coup de foudre, aussi bref que violent. Sex at first sight si je puis dire. Je n'ai plus de nouvelles de sa part. Je crois qu'elle a fini en coq au vin la pauvre(alors que c'était une fille !!!). Mais maintenant, je peux le dire : je sais ce que c'est qu'avoir la bouche en cul de poule.
PS : HIV négatif, fort heureusement.