jeudi 26 novembre 2009

La drogue, parlons-en

En 6 mois à peine, je suis devenu un véritable junkie. Une merde de junkie qui ne peut se passer de sa dose. Est-ce parce que j'ai quitté mon job que j'ai sombré dans ces abysses ? Ou est-ce parce que l'été fut difficile ? A moins que ce ne soit pour fuir la dure réalité. Je n'ai pas de réponse.
Jusqu'à récemment la drogue ne m'intéressait pas. Je n'y avais même jamais prêté attention. Et puis il a suffit d'un dîner chez des amis. Quelqu'un que je ne connaissais pas en avait apporté. Je ne sais pas ce qui m'a pris : j'ai voulu essayer ; un peu comme beaucoup je suppose. Les débuts étaient enivrants et je me disais que contrairement aux autres, j'arriverais à ne pas tomber accro.
Et puis c'est elle qui a gagné : obligé de dépenser tout mon fric, obsession de la dose, agressivité, nausées.... L'enfer sur terre. Un conseil : ne touchez jamais à la chipolata car c'est elle qui vous aura. Croyez-moi.

7 commentaires:

  1. La chipolata ? Tout ça pour la chipolata ??

    RépondreSupprimer
  2. Méfie-toi, un pourcentage important de ceux qui ont commencé la chipolata finit par tomber sur la merguez !
    :-))

    [C'est quoi cette obsession de la chipo, dis-moi ? Tu veux en parler ? Tu as été mordu étant enfant ? :-))) ].

    RépondreSupprimer
  3. idem, monsieur Poireau
    sauf que, après la merguez, y'a celle de Toulouse et bien d'autres....
    M^me chose si tu veux en parler ??? simplement, le plus simplement possible, dis !!! je peux écouter, je crois....
    c'est peu de chose en soi....mais
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Sourire... Non, mais fais attention à mon petit cœur, des fous rires comme celui-ci ça me plie en deux!

    Pas de soucis pour moi... J'ai une autre addiction tout aussi redoutable!

    RépondreSupprimer
  5. Ben reviens Deftones,
    t'es caché où ??? sous une tonne de chipolatas...
    sais-tu, ton humour manque... en tout cas, à moi, c'est sûr !!!

    RépondreSupprimer
  6. T'inquiètes Jeffanne, je sui slà, mais en fait j'ai un boulot monstre, d'où ma présence moins régulière.

    Vellini, dis-moi, ton addiction ne serait-elle pas le nutella par hasard ? allez avoue ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Humm... ça pourrait, mais je préfère le salé au sucré... Ceci dit ça pourrait être délicieux, présenté différemment! :)

    RépondreSupprimer