jeudi 5 novembre 2009

Auto-interview musicale

Toujours dans l'ego-trip, une auto interview sur la musique.

Pourquoi tu joues de la batterie ? Parce que j'ai vu Stewart Copeland à la télé, un jour de 1982, jouer Roxanne avec Police. C'était du live, il avait des trucs écrits sur ses fûts, alors j'ai construit ma propre batterie avec des paquets de lessive.

Ca fait combien de temps que tu la bats ? Une vingtaine d'années. Pas de cours. Trop cher. Et puis j'aime pas qu'on me dise ce que j'ai à faire.

Tes groupes ou artistes préférés ? Police, Cure, Joy Division, Curtis Mayfield, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Jacksons, Led Zep, Tool, Trust, Gainsbourg, Christophe, Polnareff, Nougaro et plein d'autres que j'oublie.

Du rock et de la musique black en somme...Ouep. Le rock dès le plus jeune âge (7/8 ans), la musique black bien plus tard vers la vingtaine.

Quelle musique t'insupporte ? Classique et pop. La pop m'énerve parce que c'est très chiant à jouer à la batterie. Mais jouer du Blur est toujours un plaisir, j'avoue.

Ton meilleur souvenir de concert ? Urban Dance Squad à la Cigale en juin 94.

Le pire ? Interpol à l'Elysées Montmartre en 2002 ou 2003.

Ton meilleur souvenir musical ? Stu Copeland à la télé et les concerts donnés quand je jouais dans un groupe de rock. C'est très cliché, mais l'adrénaline au moment de monter sur scène, est à son paroxysme. Un mélange de peur, d'envie de bouffer le monde et de faire plaisir au public. Un public qui pogote, qui t'applaudit, qui chante en coeur, qui te rappelle sur scène, c'est tout simplement magique. je souhaite à tout le monde de vivre ça au moins uen fois dans sa vie. En revanche, lorsque tu montes sur scène sans avoir la pêche, c'est un véritable cauchemar. J'ai le souvenir d'un concert donné à Rennes, au pub Satori, en 94, devant 300 personnes. J'étais malade comme un chien. Je me suis arrêté en plein milieu d'un morceau (Freedom de Rage Against the Machine) parce que j'étais HS. J'aurais du prendre des aspirines ce soir là.

Pourquoi t'es pas devenu musicien ? Les musiciens sont souvent cons et prétentieux, surtout quand ils n'ont pas de talent.

Tu serais pas un artiste frustré toi par hasard ? Non. Mais un businessman de la musique frustré, oui.

Ah bon, t'as bossé dans la musique ? Oui, de 94 à 99. Sans intérêt. Mal payé, beaucoup d'engueulades avec les artistes, des mandales parties trop vite, des forecasts qui me les brisaient. Bref, je n'ai pas acheté un seul disque pendant toutes ces années. La passion était partie. Par contre, être chef de produit dans une Major du disque m'a permis de rencontrer deux figures mythiques du business : Henri Bélolo et Ahmet Ertegun. Le premier a co-écrit et produit les titres des Village People et a réussi aux USA dans les années 70. Le second a tout simplement monté le label Atlantic (Ray Charles, Led Zep, les Stones...).

C'est vrai le cliché sex, drug & rock n roll ? Je sais pas si la formule tient la route pour moi. Le rock n roll. Oui. Le sex, pas assez ces temps-ci. La drogue, pas mon truc.

Pourquoi t'écoutes pas d'artistes féminines ? C'est vrai que je suis un macho musical. Mais grâce à certains bloggers, j'ai découvert des nanas qui assuraient. Pour autant, j'ai toujours adoré Blondie, Siouxsie et PJ Harvey.

Tu parlais de musique black tout à l'heure. Vues tes origines, tu dois aimer la zouk, non ?
On dit DU zouk. C'est comme DU funk. C'est masculin ! Pour ce qui est de la musique antillaise, je la prends avec des pincettes. Si j'aime bien certains vieux morceaux de Kassav, de Malavoi, de Kali ou d'Eugène Mona, le zouk-love me fatigue au plus haut point. Je reconnais néanmoins que c'est très agréable de danser le zouk. Hélas, la plupart des filles en France ont le bassin vissé.

Un dernier mot ?
Arrêtez de télécharger illégalement, merci.

3 commentaires:

  1. Un petit commentaire personnel cette fois !
    En tant qu'auteur, j'essaie de trouver pour qui écrire depuis quelques années mais sans succès et ça m'énerve. Pas évident de trouver un contact dans ce milieu pour rencontrer sa moitié musicale.
    J'ai raté l'occasion d'apprendre la musique (piano, guitare, violoncelle et même basse électrique à la Roger Waters, soyons fou !), c'est vraiment mon grand regret. Il n'ait pas dit que je ne m'y mette pas quand j'aurais un peu plus de thune…

    Cadeau pour les oreilles côté fille, Shannon Wright
    http://www.myspace.com/shannonwrightmusic
    [Tiens on ne peut pas coller les adresses, ça marche pas !]. Piano+batterie ou Guitare+batterie, j'aime beaucoup son son et son attitude rock. Meilleur album à mes yeux : Dyed in the wool et aussi un album avec Yann Tiersen qui est vraiment bon pour la croisée de deux univers !
    :-))

    [Bonne écoute !]

    RépondreSupprimer
  2. As-tu essayé les éditeurs musicaux (et non pas les labels) ?

    RépondreSupprimer
  3. Deftones : euh, non en fait ! Faudrait peut-être que je m'y mette ! :-))

    Et Shannon Wright alors, t'en dis quoi ?
    :-))

    RépondreSupprimer