lundi 19 octobre 2009

On s'emmerde au Stadium


Hier soir j'ai regardé Toulouse-PSG. Nous avons gagné par je ne sais quel miracle. Tant mieux. Je n'ai jamais aimé le PSG. Pour autant, j'avoue m'être royalement fait chier en matant les 22 acteurs sur le terrain. Enfin, quand je dis terrain, je ferais mieux de parler d'un champ de patates. Une honte.
Je me suis alors demandé pourquoi je continuais à supporter le Téfécé depuis toutes ces années. Et finalement, je me suis dit que c'était mon seul lien régulier avec ma ville natale. Après y avoir vécu 17 longues années, il fallait bien que je garde un souvenir de la ville rose.

PS : ah, j'allais oublier, y a aussi Nougaro, ma tante et mes deux potes Patrick et Bernard qui me raccrochent encore à la ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire