mardi 20 octobre 2009

Mes années 80


En 1980, j'ai eu 8 ans. Un pote m'a offert le 45 tours de Police - Roxanne/Bring on the night -, le groupe qui était à la mode à l'époque. Un des plus beaux cadeaux qu'on m'ait fait (avec ma batterie, bien des années après).
1981 : je suis allé en vacances en Suisse avec ma mère. Elle était au chômage à l'époque.
1982 : la veille de mon 10ème anniversaire, je vois France-Allemagne à la télé. Premières amours footballistiques.
1983 : entrée en 6e au collège Pierre de Fermat de Toulouse. Petits bourgeois racistes. Début d'une période adolescente sans le moindre intérêt.
1984 : premier match du TFC au Stadium contre le PSG (1-1). Ma mère m'achète un maillot des Violets qui gratte.
1985 : des boutons plein la gueule.
1986 : TFC-Naples au Stadium. LE souvenir de ma jeunesse toulousaine : Maradonna rate son pénalty à quelques mètres de moi.
1987 : la Martinique pendant l'été. Excellentes vacances. Les dernières avec mon oncle Guy (RIP tonton).
1988 : je repique ma 3e. Tant mieux d'ailleurs. Je découvre les Doors après avoir assisté au concert de Sting au palais des sports (lien de cause à effet ? ).
1989 : départ de Toulouse après la seconde. Je rejoins ma mère qui a trouvé un job à Paris dans une maison de disques où elle bossera près de 20 ans avant de se faire virer suite à sa longue maladie (sales fils de pute).

Finalement, qu'est-ce que je garde des années 80 ? Pas grand chose si ce n'est une période ado très chiante. Ah si, j'allais oublier : une playlist où le pire cotoie le meilleur.

PS : un excellent clip en lien sur le titre du post

7 commentaires:

  1. Trop fort, j'en avais un aussi !! (décoloré à la javel avec plein de "badges")
    ;o)
    Bises de papillon

    RépondreSupprimer
  2. pfffff... ça fait du bien d'écouter toutes ces vieilleries mais ça ne (me) réjeunit pas...

    RépondreSupprimer
  3. Moi, Véro, j'avais même pas de sac US :(
    Welcome, home !

    RépondreSupprimer
  4. Le mien avait la langue des Stones dessinée par le cancre de la classe (mais c'était le plus beau u_u) et plein de dédicaces au feutre noir. Je le revois encore ainsi que les sabots noirs pourris, qui faisaient forcément partie de la panoplie :).

    RépondreSupprimer
  5. à la même époque j'avais aussi le treillis militaire pour aller avec le sac US ... je l'avais revendu à un type sur une foire pour 50 F
    (honte sur moi... sourire)

    RépondreSupprimer
  6. Eh ben dis donc les filles, c'est pas du joli joli : entre une qui revend son sac une fortune et une baba cool qui porte des sabots, la France de M. Sarkozy n'est pas prête de bouter l'assaillant chinois et son arrrogant taux de croissance de 9% !

    RépondreSupprimer
  7. Salut à tous les nostalgiques des années glorieuses (30). Sac U.S., badges, clous, rangers... né en 1968 découverte d'ac/dc à mes 11ans puis bien d'autres groupes hard toujours à l'actu et qui en montre encore et encore...
    la crise en France n'est rien à côté des riffs hurlants à la Metallica, des solos à la Angus,
    des changements de rhytme à la Maiden, alors bonne zik à tous et merde aux emmerdes.

    RépondreSupprimer