dimanche 28 juin 2009

Roda


Gilberto Gil dans les années 60. Bossa Nova. Boidébologne. Travechtiou. La ride à 100à l'heure. Le rimshot simple mais efficace. Les contre rythmes. La grosse caisse. A la batterie, on appelle ça du Samba Jazz. Le saxo et Gilberto. J'adore cette version de ce standard do Brasil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire