vendredi 26 juin 2009

Leave it off the wall


Ce matin j'ai appris la mort de Michael Jackson. OK, c'était un monstre : ses histoires de peau, de pédophilie, mariages... Mais l'artiste est vraissemblablement l'un des plus grands de ces 3O dernières années.
Ma période favorite de MJ n'est pas celle de Thriller, que je trouve trop digital, même si les tubes sont absolument imparables. Les albums à venir ne sont pas non plus mes favoris, mis à part, des tubes interplanétaires comme l'excellent "Black or White" (souvenez-vous du riff qui déchire).

Non, ma période favorite de Jackson, c'est sans conteste la fin des années 70 et le tout début des années 80.
Flashback : en 78 sort l'album Destiny des Jacksons, qui ont abandonné le "5" pour de sombres histoires juridiques. Cet album est un peu disco, un peu pop et surtout super funky. Et pas uniquement pour le génial "blame it on the boogie".
L'année suivante, Michael sort son premier solo en tant qu'adulte, qui est d'après moi SON chef d'oeuvre.
Off the wall, c'est une demi douzaine de tubes, des titres que nous connaissons tous. De don't stop till you get enough à rock with you. C'est aussi la production de Q Jones, les song writters comme Rod Temperton (à qui on doit Give me the night de G. Benson), P. Da Costa, le king des percus... bref une dream team de la musique.
Mais assez parlé : musique maestro. RIP.

PS : le clip qui figure en titre du post est une tuerie live.

3 commentaires:

  1. Le monde n'est plus le même depus cette nuit. Il y a un avant et un après MJ...
    Sinon, Spotify on est d'accord, c'est le must mais pense à tes lecteurs qui sont au bureau par exemple ;\, et qui n'ont pas l'appli Spotify... on est frustré, c'est moche ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as tout à fait raison pour l'avant-après MJ!
    Mais, comment ça, frustrés ? Il me semble que justement, vous pouvez lire la PL spotify même si vous navez pas l'appli. On m'aurait menti à l'insu de mon plein gré ?

    RépondreSupprimer
  3. Alors disons qu'au bureau, c'est impossible. On me dit que j'ai pas l'appli (mais peut-être que le SI veille sournoisement à la productivité des employés) et at home, ben j'ai l'appli, donc ça fonctionne... Te voilà donc bien avancé héhé ;)

    RépondreSupprimer