dimanche 7 juin 2009

Achtung Baby

A quoi reconnaît-on les grands groupes de rock ? Je me suis souvent posé la question. Je ne suis pas certain d'avoir de réponse aujourd'hui, mais j'ai mis en parallèle les destins de quatre poids lourds des années 80 : Cure, Depeche Mode, Simples Minds et U2. Outre leur phénoménal succès commercial, ces groupes ont commencé à la même époque, sont d'origine britannique, possèdent des chanteurs charismatiques et sont toujours en activité. Pour autant, seuls deux d'entre eux sont considérés comme des groupes contemporains et non plus comme des combos du passé. Eh oui, c'est dur, mais ni Simple Minds, ni Cure, n'arrivent plus aujourd'hui à la cheville des DM et U2. Alors à quoi est-ce du ? Keskicé passé, heiiiin ? Je dirais principalement que Cure et Simple Minds n'ont pas réussi à ce renouveler. Ben ouais, c'est con, mais c'est aussi simple que ça. Ecoutez les albums de Cure depuis 96 : on a l'impression d'écouter une resucée de Wish. Idem pour Simple Minds qui a certes sorti un album en 2006, plutôt pas mal d'ailleurs, mais dont tout le monde se désintéresse.
A l'inverse, U2 est hallucinant de remise en question. Petit flashback en 91. Les irlandais sortent Achtung Baby. Exit la guitare éthérée, exit le rock new wave au profit d'un rock plus dance aux sonorités plus électroniques. Résultats des courses : la maison de disques trouve que l'album est à chier et ne fout rien. Et puis le DG d'une filiale de cette major que je ne citerai pas, se mobilise pour faire comprendre à ces copains du reste du monde que le disque est excellent, même s'il détonne par rapport au reste de la production U2. Quelques mois après, Achtung connaît des ventes vertigineuses. Et le monde comprend que U2 n'est plus vraiment le même groupe que celui de l'époque Sunday bloody sunday, du moins pour quelques années. Car le plus rigolo, c'est que U2 refera du U2 dans les années 2000. Comme quoi, l'histoire est un éternellement recommencement, même si on ose se remettre en question. D'ailleurs, le philosophe qui a écrit ça ne disait-il pas que sans la musique, la vie serait une erreur ?
Allez, juste pour le plaisir, le dernier U2 "Magnificient", qui porte très bien son nom.

PS : désolé, j'ai pas parlé de DM, mais je n'ai jamais compris leur succès passé ou actuel. Je ne comprends pas pourquoi j'apprécie ce groupe aujourd'hui alors que je le détestais ado. Je dois vieillir....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire