dimanche 24 mai 2009

Can't stand losing you


Après autant d'articles, il était temps de vous parler de mon groupe favori : The Police. Je ne parlerai pas de la reformation du trio, elle ne m'intéresse que très modérément.
A l'inverse, la première période du groupe est tout simplement magique. Comment trois types ont-ils pu déchirer à ce point ? Certes, ce sont trois musiciens de génie. Mais tout de même ; comment ont-ils fait...
Et vous les avez déjà écouté live ? ma centaine de bootlegs m'a d'autant plus scotché. La grande classe. Bon allez, je n'en dirai pas plus car je m'aperçois que je suis incapable de parler de Police. Et comme une image vaut mieux que 10 000 mots, regardez cette petite video. Une version d'anthologie de "Can't stand losing you". Police au sommet, en train de conquérir le monde mais qui se parle encore sur scène, se réaccorde, perd une baguette... sans parler de la pastèque ingurgitée par Monsieur Stewart Copeland, mon maître en batterie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire