dimanche 31 mai 2009

Nadal, que dalle

Nadal vient de se faire éliminer par un obscure suédois en 16e de finale de Roland Garros. C'est Federer qui va être content :-)

Une vie passionnante

L'été arrive à grands pas et, comme beaucoup, je me suis mis au régime histoire de voir disparaître une partie de mes abdos à la Kro.
C'est pourquoi, ce midi, j'ai fait du poisson. Plus exactement des filets de cabillaud avec une petite sauce moutarde, ma foi délicieuse.

Trop grande...

Mardi dernier j'ai revu une fille croisée quelques années auparavant. Elle était assise au comptoir du bar où j'avais rendez-vous avec une amie. Mon amie en question fêtait ses 38 ans. A mon arrivée commence le traditionnel jeu des présentations.
"Bonjour, moi c'est Laurent. Enchanté moi c'est Pierre..., Paul..., Jacques, ...Sylvie, ...etc".
Vient le tour de la jeune femme en question. "Tu te rappelles de ma cousine ? ". Flashback : je me revois lui faire la bise quelques années auparavant ; elle se penche alors que je suis obligé de monter sur la pointe des pieds. L'humiliation totale. Hors de question de revivre ça. Surtout en public et en présence d'inconnus!
J'ai donc répondu : "Oui, très bien ! Salut Machine. Surtout reste assise que je te je fasse la bise". Je sais, mon attitude n'a pas été très classe. Mais si je mesure 1m80, la demoiselle plâne... à 1m93 ! Qui a dit que la taille n'avait pas d'importance pour les femmes?

Roi Soleil

Comme il fait super beau aujourd'hui, voici une playlist intégralement consacrée au Roi Soleil. Ma façon à moi de vous envoyer un petit rayon.

1/ red hot chili peppers, behind the sun
2/ gainsbourg, sea sex and sun
3/ weezer, island in the sun
4/ paul weller, sunflower
5/ bob marley, sun is shining
6/ the doors, waiting for the sun
7/ the cult, sun king
8/ the police, invisible sun
9/ stevie wonder, a place in the sun
10/ george benson, here comes the sun/Iwant you

Si vous avez d'autres titres avec le soleil, je suis preneur !

Coco

La drogue m'a toujours fait horreur et je n'en ai jamais consommé. Etonnant me direz-vous pour quelqu'un qui a bossé dans le show biz et la pub. Mais c'est ainsi.
Un soir de 2005, je suis invité à un anniversaire chez une vague connaissance. Passablement bourré après quelques verres, je jette mon dévolu sur une brune piquante. Elle me parle de son job, passionnant, et moi je la regarde pas vraiment dans les yeux. Au bout de quelques minutes, elle disparait. Je la cherche dans le grand appartement et la retrouve dans une autre pièce en train de se faire un trait comme on dit. C'était la première fois que je voyais quelqu'un sniffer de la coke. En vrai. Et ça m'a calmé. J'ai désoulé sur le champs et suis parti illico. Comble de chance la soirée était à deux pas de chez moi.

samedi 30 mai 2009

Vive l'Europe !!!!!!


Tout à l'heure j'étais fébrile. Mais à l'heure où j'écris ce post, mon club, le TFC finit 4eme de Ligue 1 après un nul contre Lyon et jouera la coupe d'Europe la saison prochaine! Pour une équipe qui jouait sa survie en L1 l'an dernier, c'est plutôt pas mal. Merci au coach Casanova, et aux joueurs qui ont été magiques ! Bravo les pitchounes, je suis très fier de vous!

20h15, je passe le temps avant le match

Le coup d'envoie de TFC-Lyon est à 21h00. J'ai peur. Alors je fais une playlist pour passer le temps.
1/ mars volta, l'via
2/ the stranglers, death & night & blood (spéciale Zorg)
3/ elvis costello, chelsea
4/ malavoi, caressé moin (pour l'abricotière)
5/ marvin gaye, I want you
6/ gainsbourg, pamela popo
7/ mickey 3d, johnny rep (rapport au foot ce soir)
8/ autour de lucie, je reviens
9/ herbie hancock, chameleon
10/ nougaro, rue St denis (pour le TFC)
11/ art mengo, monsieur claude (hommage à ci-dessus)

Plus qu'un quart d'heure avant le début du match...

Ca ira mieux vers 23h00...

Ce soir, c'est la dernière journée du championnat de Ligue 1. Toulouse joue contre Lyon. Si le TFC ne perd pas : c'est la coupe d'Europe. Si on perd, ben c'est une saison foutue en l'air. A moins que le PSG, Lille et Rennes ne perdent aussi.
J'ai peur, je transpire, je suffoque... Et le coup de sifflet n'est que dans une heure. Qu'est-ce ça va être à partir de 21h00...

Personnage d'un Houellebecq

Y a des jours, en repensant à mes histoires de coeur et de cul, j'ai l'impression d'être le personnage d'un roman de Houellebecq. Celui qui me vient le plus souvent à l'esprit est Raphaël Tisserand, le commercial d'Extension du domaine de la lutte.
Et toi, c'est qui ?

Rocky, Cash and Fire


Il y a des jours où j'ai l'impression d'être Rocky Balboa. Pas celui qui a l'oeil du tigre, mais le loser du premier volet : pas de force, pas de volonté, une flemme de 400 tonnes. Alors je culpabilise. Et je mets Earth, Wind & Fire. Je retrouve instanément la pêche. Je saute sur ma batterie, entâme l'intro d'In the Stone, mets mon jogging noir et chausse mes converse. Car je la joue à l'ancienne. Pas de technologie pour atténuer la douleur quand je fais du sport. "I focus on the pain, the only thing that's real" comme disait Johnny Cash. Ou Rocky.

Un nain vaut mieux que deux tu l'auras


Je travaille dans la pub depuis dix ans et suis actuellement en train de monter mon agence.
Il y a deux ans environ, l'une de mes clientes m'a briefé sur une série de pubs à créer pour des portes automatiques. Au programme, des portes piétonnes - comme celles que l'on trouve dans les magasins par exemple -, des portes industrielles et des portails.
Si j'ai conçu assez rapidement les pubs pour les portes piétonnes et industrielles, j'ai nettement plus galéré pour les portails. D'autant plus qu'il fallait citer la marque... Pas simple ! Un beau jour, la lumière est apparue au bout du tunnel.
Un portail est à l'entrée d'une résidence. Que trouve-t-on dans une résidence ? Des appartements, des gens, des jardins. Que trouve-t-on dans tout jardin de bon goût ? Des nains. Voilà. Le tour était joué. J'allais enfin réaliser mon fantasme absolu : mettre des nains de jardin dans une pub.
Résultat : ma cliente a adoré ; son boss aussi ; tout comme ses équipes commerciales ; sans parler des clients.

vendredi 29 mai 2009

Bonjour !?!

Vous est-il déjà arrivé de croiser dans un hall quelqu'un à qui vous dites bonjour et qui ne vous réponde pas ? Moi si. Je me souviens d'un mec particulièrement insupportable. Son truc, c'était de vous ignorer royalement lorsqu'il vous croisait dans le hall du bureau.
Un matin, son attitude intolérable mes les a brisées menues. Alors je lui ai foutu une mendale. Paf ! Comme ça, sans prévenir. Juste pour les autres fois où il ne m'avait pas répondu "bonjour !". Inutile de vous dire que ce monsieur a été très poli par la suite. Inutile de vous dire que je ne lui ai jamais répondu !

Basquiat


Il avait une gueule de rock star. Il se défonçait comme une rock star. Il fréquentait beaucoup de rock stars. Il est mort jeune, comme une rock star. Et pourtant il n'était pas une rock star. Juste un de mes peintres préférés.

Elle est chouette ma gueule


En plus d'être le gendre idéal depuis 4 décennies, Michel Drucker est aussi homme de radio. A l'antenne sur Europe 1 le matin de 9h30 à 11h00, il reçoit des personnalités, bien souvent tout aussi mièvres que lui.
L'autre jour, il interviewait Sim. L'alter-ego de Patrick Topalof dans la célèbre parodie "Où est ma chemise grise" (Grease), venait d'écrire un bouquin narrant la vie bien remplie de retraités.
C'est à ce moment précis que je me suis souvenu que ma mère m'avait un soir confié qu'elle adorerait passer une soirée avec Sim, car elle pensait que c'était un homme charmant. Je n'avais rien trouvé de mieux à lui répondre qu'un stupide : "mais t'as vu sa gueule ???". Et c'est là que j'ai compris que les femmes étaient beaucoup plus sensibles au charme qu'à la beauté. Finalement, comme le disait si bien Sim ce soir là à la télé, elle était chouette sa gueule.

jeudi 28 mai 2009

370 000 euros environ

Que peut-on faire avec 370 K environ...
Voyons voir. Acheter un appartement ? Non, c'est pas le moment.
Acheter une caisse d'enfer, un véritable aspirateur à gonzesses ? Non, pas mon genre. Et en plus j'ai pas le permis...
Acheter un jet privé ? Non c'est plus cher.
Investir dans une société ? Ouais, ce serait pas mal du tout ça. Surtout dans une agence de com. Oui mais non finalement. Pas de ROI assez rapide.
Ah si, j'ai trouvé ce qu'on peut faire avec 370 000 euros.
On peut faire joueur de foot et s'appeler Yohann Gourcuf.
Vous savez, le jeune mec qui a une gueule de playboy et qui a été élu meilleur joueur du championnat de France.
Y a vraiment pas de justice.

mercredi 27 mai 2009

Editions of you

Tu connais Roxy Music ?
Comment ça non ?
T'as pas honte à ton âge ?
Ecoute moi ça et dis-moi ce que t'en penses.
Moi, perso, je pense qu'on a rarement fait aussi original depuis...Fouyyayayayaya.

Fête des voisins

Hier soir, mardi 26 mai, c'était la fête des voisins. Une initiative géniale, créée et organisée par le maire adjoint de mon arrondissement, le 17e.
La fête a commencé vers 19h30. Personnellement, je n'y étais pas à cette heure là, car j'étais à l'anniv d'une copine.
Revenu chez moi vers 22h30, j'ai eu le plaisir de découvrir que mes voisins étaient absolument charmants et que ma voisine d'en face était vraiment très attirante.
Je l'avais d'ailleurs remarquée, un soir de beuverie, il y a plus d'un an.
Enfin, j'avais pas du bien la voir, car je ne l'ai pas reconnue ce soir (c'est malin).
Toujours est-il qu'elle mériterait que je lui montre ma batterie et mes baguettes. Enfin, j'me comprends...
Bon allez, j'arrête mes fanstames à deux balles et vais me coucher, car j'ai mal au crâne à cause du rhum arrangé de Pape et de l'eau de vie de Cécile, mes voisins.

lundi 25 mai 2009

Uninspired

Y a vraiment des jours où l'inspiration me manque cruellement.
Et là je galère sur une pub. Et ça me fait royalement chier. Et en plus il fait chaud à en crever. Journée de merde en somme.

Carcass


Spotify, vous connaissez ? c'est un condenscé de Deezer et d'I Tunes.
Et on peut s'y faire des mégas playlists tout en restant légal (il vaut mieux en ces temps de loi Hadopi).
En cherchant des artsites à mettre sur ma PL "Laurent au bureau", je suis tombé sur ce titre des Banshees dont je ne me souvenais plus. Carcass est sur l'album 'the scream' qui doit leur premier ou deuxième. J'adore !

dimanche 24 mai 2009

Make it funky


J'adore Police. J'adorais Cure et la new wave. Un beau jour, j'ai découvert le funk et la soul. Mais si je reste résolument fan de rock, j'ai toujours une petite rythmique groove qui me trotte dans la tête.
Mes favoris dans cette catégorie ? Marvin Gaye, Stevie Wonder, Curtis Mayfield, Chic et Earth Wind & Fire. Les Isley Brothers à un degré moindre. Mais surtout pas James Brown. Je n'y suis jamais arrivé. Pas plus qu'avec George Clinton d'ailleurs. Sorry pour les "puristes".

Can't stand losing you


Après autant d'articles, il était temps de vous parler de mon groupe favori : The Police. Je ne parlerai pas de la reformation du trio, elle ne m'intéresse que très modérément.
A l'inverse, la première période du groupe est tout simplement magique. Comment trois types ont-ils pu déchirer à ce point ? Certes, ce sont trois musiciens de génie. Mais tout de même ; comment ont-ils fait...
Et vous les avez déjà écouté live ? ma centaine de bootlegs m'a d'autant plus scotché. La grande classe. Bon allez, je n'en dirai pas plus car je m'aperçois que je suis incapable de parler de Police. Et comme une image vaut mieux que 10 000 mots, regardez cette petite video. Une version d'anthologie de "Can't stand losing you". Police au sommet, en train de conquérir le monde mais qui se parle encore sur scène, se réaccorde, perd une baguette... sans parler de la pastèque ingurgitée par Monsieur Stewart Copeland, mon maître en batterie.

Tondus

Depuis combien de temps n'en avais-je pas vu ? 5 ans, 10 ans, peut-être 15 ? Toujours est-il qu'hier soir, je suis allé boire un coup avec des amis dans un bar rock du côté de Pigalle. L'ami d'un ami y passait des disques. Sympa. Car les endroits rock ne sont hélas pas légion à Paris.
En arrivant audit bar, je remarque un type habillé avec un polo Lonsdale, un jean, des mocassins en cuir et une boule à zéro. Bizarre...
Une fois dans le bar mon impression se confirme : l'endroit est envahi de skin heads. Certains ont leur tenue de guerre, d'autres, plus âgés, sont en "civil".
Et il y a des filles aussi, des birds comme on les appelle (bird en anglais veut dire nana). Cheveux rasés elles aussi, avec une énorme frange devant et des mèches très longues près de leurs oreilles.
Je tiens à vous rassurer, ni mes amis, ni le gérant du bar ne sont des fachos. Néanmoins, une colonie de skins avait élu domicile ce soir là. Et ils se sont tenus à carreau. Tant mieux. Mais ça ne m'a pas empêché d'aller gerber quand je suis rentré chez moi. Et ce n'était pas à cause du demi que j'avais bu.

samedi 23 mai 2009

Je l'aimais


L'autre après-midi, ma tante m'a téléphoné. Passés les traditionnels 'comment tu vas ? quel temps fait-il chez toi ? etc...', nous en sommes venus à parler de "Je l'aimais", le film de Zabou Breitman.
Ma tante venait de le voir. Je lui demandaie si elle a aimé et elle me répond :
"Oh j'ai adoré , c'est exactement mon histoire avec Jean-François.
Hum... comment ça ton histoire... Eh ben si, c'est exactement comme ça que JF s'est comporté avec moi".
Et là, c'est la claque : ma tante venait de m'annoncer de but en blanc qu'elle avait été la maîtresse de JF pendant des années.

Vous avez remarqué à quel point nous sommes gênés lorsque nos parents très proches nous parlent de leurs histoires de coeur ? A quel point nous nous efforçons d'en faire des êtres assexués ?
Moi, en tout cas, lorsque ma tante m'a annoncé ça, j'ai eu l'impression d'avoir 5 ans à nouveau. Cela ne m'a pas empêché d'adorer le film pour autant.

Oh Toulouse....


Je suis né à Toulouse une nuit de Juillet 72. Ce qui fait que je vais bientôt avoir 37 ans. Ceci dit, je ne suis pas là pour parler de mon signe astro ni de mon ascendant.
Au contraire, je voulais parler de mon équipe de foot préférée : le Toulouse Football Club.
N'ayez crainte, je ne fais pas partie des supporters lobotomisés. Du moins je l'espère. C'est juste que le TFC fait partie de mes meilleurs souvenirs de la ville rose. Car oui messieurs dames, j'ai eu le plaisir de voir le Tef battre le Naples de Diego Maradonna en 1987.

Flash-back : mai 86, Toulouse se qualifie pour la coupe UEFA. Septembre 86, le Tef se déplace à Naples et perd 1-0 à l'aller.
Retour au Stadium en octobre. Yannick Stopyra marque et met les deux équipes à égalité. Philippe Bergeroo, qui sera plus tard entraîneur des gardiens de but de l'équipe de France 98, garde la cage toulousaine inviolée pendant 120 minutes.
Arrive la série de tirs au but.

Personnellement, je n'avais jamais assisté avant ce match à une série de penalties. Spectacle hallucinant ; je me souviens du speaker disant aux spectateurs : "Allez, on encourage nos amis napolitains". S'en suit une huée de sifflets et de 'cornuto'.
Chaque tireur marque et les deux équipes arrivent au penalty décisif. Le TFC marque. Si Naples rate, Toulouse passe le tour suivant.

Et c'est enfin au tour du "Pibe de Oro" de tirer. Sous les copieux sifllets aux accents du Sud-Ouest, Maradonna s'élance et tire du gauche. Bergeroo est pris à contre-pied. Mais, comble de chance, le ballon rebondit sur le poteau, puis sur sa cuisse, pour finalement resortir. L'idole vient de condamner le Napoli et Toulouse se qualifie pour le tour suivant.

Si les toulousains se feront éliminer au tour suivant par une obscure équipe russe, ce match est sans conteste mon meilleur souvenir de mes 17 années toulousaines. C'est peu. Vraiment peu. Mais c'est ainsi. C'est ma vie.

Bianca

Non je ne parle pas de la femme de Bernard mais d'un titre du groupe suédois Kent.
Sans adorer, j'aime beaucoup, surtout la dernière minute de ce titre.
Enjoy et écoutez le petit break de batterie à 4:17.

Trois du mat' j'ai des envies


Il est trois heures du mat'. J'ai bu quelques bières et suis passablement emmeché.
Et bizarrement, ma libido se réveille. Envie de sauter sur toutes les filles qui me plaisent. Surtout celles qui ont des formes, et, pardonnez-moi l'expression, de baiser à couilles rabattues. Envie de tirer les cheveux violemment ; de mordre la chair ; d'embrasser à pleine bouche ; de .... et aussi de ....
Mais hélas, personne ne m'attend dans mon lit. Alors je vais aller sur lequipe.fr regarder les résultats de la 37e journée de Ligue 2.
Putain quelle misère...

vendredi 22 mai 2009

Satisfaction

Comme tous les gens qui n'ont pas la télé, je deviens une véritable couch potatoe lorsque je suis chez ma mère, qui est équipée d'un très beau téléviseur.
Après une séance de zapping endiablée afin de trouver un programme intéressant, je tombe sur le film Casino. Un chef d'œuvre de Scorcese. Et voilà-ti-pas que j'entends la meilleure reprise de Satisfaction qu'on ait jamais faite.
Écoutez-moi ça, vous m'en direz des nouvelles.

Nirvana

Une après-midi, un collègue Directeur Artistique et moi travaillons sur un dossier hautement stratégique de l'agence. Passe une stagiaire, tout juste âgée de 20 ans. Elle surprend notre conversation, qui avait bifurqué du boulot vers la musique, et s'écrie enjouée, le ton envieux: "Quoi, t'as vu Nirvana en concert ????!!!!!!T'as connu Kurt Kobain de son vivant ???!!!!".
C'est là qu'on s'est dit qu'on avait vieilli...

Capillotracter

Tirer les cheveux d'une femme quand on lui fait l'amour m'a toujours beaucoup excité.
Quand je dis tirer les cheveux, je ne fais pas illusion à une pratique préhistorique où le mâle choppe la femelle par la crinière comme un bourrin.
Je parle d'un geste viril et retenu à la fois. En plus, c'est pratique pour faire des baisers dans le cou.
Un soir d'apéro, je discutais justement de mon plaisir à capillotracter ma partenaire.
Mon interlocutrice me répond aussi sec, dégoûtée : « Oh ben moi je déteste ça. On ne pourra jamais coucher ensemble ! ».
Ah bon, parce qu'y avait moyen ...? Décidément, je ne comprendrai jamais rien aux femmes!

It was a good day

Aujourd'hui il fait beau et j'ai envie d'écouter du Rap Old School, une fois n'est pas coûtume.
Voici donc une mini playlist :
Ice Cube, it was a good day
Tupac, california love
Tribe Called Quest, can I kick it

The Roots, dat skat
Et pour finir, l'histoire de ma vie:
Oxmo Puccino, l'enfant seul

Fesse Bouc

Vous avez remarqué à quel point les mères de famille mettaitent des photos de leurs enfants sur leur profil Facebook ?
Et celles qui posent en maillot de bain ?
Et ceux qui avouent être homo ou lesbienne ?
Autant d'informations qu'ils ne dévoileraient jamais dans la "vraie" vie.
Hallucinant.

Rosanna Lick

Je joue de la batterie depuis une vingtaine d'années. Enfin, pour être tout à fait franc, j'ai commencé à suer derrière l'instrument il y a 20 ans environ, sans vraiment être assidu.
Lorsque j'ai découvert You Tube, j'ai également découvert que l'on pouvait prendre des cours de batterie et apprendre quelques "licks" comme disent nos amis américains.
Voici donc un "lick" de Jeff Porcaro, feu batteur du groupe Toto, qui a réussi l'exploit de mourir asphyxié par un désherbant qu'il pulvérisait dans son jardin.
Moins Rock n Roll que Jimy Hendrix comme mort. Mais tout aussi ridicule.
Enjoy the lick here!

jeudi 21 mai 2009

Life just bounces

Le titre de mon blog est emprunté à une chanson de Mark E Smith, leader du groupe The Fall. Le bonhomme est semblerait-il une vraie tête de lard et son combo n'est pas mon favori, loin de là (pour info, c'est Police). Pour autant la mélodie de la chanson est absolument géniale.
Bonne écoute

Métis

Ma mère est antillaise et vient de Martinique.
Mon père, que je ne connais pas personnellement, est juif pied-noir.
Et malgré tout ce noir, je suis (presque) tout blanc.
C'est grave Docteur ?

Photo


J'ai horreur que l'on me prenne en photo. Et depuis toujours. Pourtant, j'adore la photo. De nu, je précise. Parce que le reste me fait trop penser au boulot.
Alors un jour j'ai décidé de devenir photographe amateur et de shooter le genre de femmes qui me plait : les femmes pulpeuses. A poil tant qu'à faire. Mais sans vulgarité, car le porno n'est pas ma tasse de thé.
Et c'est là que j'ai découvert à quel point il était difficile de trouver des modèles ayant une forte poitrine à Paris. Mais comme je suis du genre à persister, j'y arrive aujourd'hui tant bien que mal. D'ailleurs, si vous êtes disposée à poser pour moi, faites moi signe !
Pour vous faire une meilleure idée de mon "travail" : http://deftones75.bookfoto.com
A bon entendeur

Abricotière

Il y a quelques mois, je me faisais chier au boulot. Alors je suis allé surfer sur le net, histoire de chercher quelque chose à faire. Et je suis tombé par le plus grand des hasards (si si, c'est vrai !) sur un blog érotique. Pas spécialement attiré par ce genre d'exercice littéraire, je me suis malgré tout pris au jeu.

Deux raisons à cela. La première tient au style de la jeune femme qui rédige les pages. La demoiselle manie très bien la plume et il est fort à parier que c'est une authentique dévoreuse de bouquins. La deuxième raison est quant à elle beaucoup plus "charnelle". En effet, si la jeune rédactrice souhaite, pour des raisons évidentes, garder l'anonymat, elle a le mérite de partager de très jolis "autoportraits". Quand je dis autoportrait, elle ne montre pas son visage hélas. Par contre, elle montre son énorme poitrine, et ce n'est vraiment pas pour me déplaire. Comme quoi, les aspects littéraires sont bien vite éclipsés par un 95F ! Que voulez-vous, ce n'est pas à bientôt 37 ans que je vais changer...
A+,
Laurent